Foudres du coeur

BO : Flox – Time’s up

gwen-gal-mDu point de vue de ses colloc’, Gwen enchaînait les conquêtes sans lendemain. Une façon caricaturale et moralisatrice de signifier qu’elle ne s’engageait jamais dans une relation de couple avec ses partenaires sexuelles. Des reproches qu’on lui avait adressé elle avait déduit que certains voyaient en elle une chasseresse, séductrice – voir manipulatrice – « prête à se saisir de la virginité des jeunes filles pour écraser ensuite un mégot fumant sur leur petit coeur tendre ». Mais il ne s’agissait pas de ça.
De son point de vue, il s’agissait d’amour universel et sans cesse renouvelé, de coups de coeur et de coups de foudre à répétition. De passions d’un jour, d’extases sublimes et éphémères. Vraiment, avant tout il s’agissait d’amour. Loin d’elle l’idée de vouloir blesser qui que ce soit pour son plaisir égoïste. Elle prenait toujours grand soin à être honnête dès le début.
N’attends rien de plus que du sexe en toute amitié, frangine. N’essaye pas de t’engager avec moi, en plus d’un refus tu risquerais de te couper sur l’arrête de mon nez ou sur l’os de ma hanche. Mais n’hésite pas à passer boire un thé, un de ces jours, si ça ne va pas et que tu as besoin de parler.
De ses amantes d’un soir, elle faisait souvent des amies. Il y avait parfois des dommages collatéraux, malgré toutes ses précautions. Mais, hey ! La vie est ainsi faite… On ne peut pas tout maîtriser.

Non, décidément, elle n’était pas intéressée par une relation à long terme, et ne parlons même pas d’une relation monogame… Elle ne savait que trop bien où ça pouvait la mener.

Toujours seul…?

Pour accompagner cette anecdote, un peu d’étrangeté planante : Gonjasufi – Ancestors

Hugo-passeul-m

A la connaissance de Gwen, Hugo ne fréquentait personne. Homme, femme, il ne semblait pas intéressé, et esquivait avec habilité toute conversation pouvant effleurer le sujet. Pas de blague grivoise, de coup de coeur avoué au détour d’un verre, d’histoire d’ex ou de futur. Il avait des amis, étonnamment nombreux pour quelqu’un doté d’un caractère aussi exécrable, mais si amant-e-s il y avait, sa discrétion était à toute épreuve.
Enfin. Peut-être n’avait-il aucun intérêt pour la chose.
Peut-être n’avait-il juste pas envie d’en parler.
Elle avait bien tenté de questionner Malo, puisqu’il était ce qui s’approchait le plus d’une relation intime pour Hugo… mais ce dernier s’était contenté de hausser les épaules en décrétant que ça ne les regardait pas. Et dans le fond, il avait parfaitement raison.

Ha ! Les collocs !

Image

BO : Rattatat – Loud Pipes

halescolloc copie

Une fois n’est pas de coutume : l’anecdote entourant ce dessin ne concerne pas vraiment ces personnages… mais plutôt ma vie. Je suis entourée de gens sans arrêt en train d’organiser des trucs. Quand j’étais en colloc’, rien qu’avec les concerts d’un de mes collocs, mes différentes associations, les LAN, et les fêtes qui se déroulaient dans mon appartement, j’avais de quoi remplir tout mon emploi du temps festif. En m’installant avec El Renardo de la Noche (ce super-héros avec qui je partage mon quotidien) j’ai eu peur de perdre ma vie sociale… le résultat a été que je fais toujours autant de trucs, et que je n’ai toujours pas le temps d’aller voir un quart des événements que me proposent mes amis.
Cette image synthétise cette problématique qui au final n’en n’est pas une… quand on sait être compréhensif et savoir parfois choisir de rester chez soi.

Et la musique qui me sert de sonnerie de portable histoire de vous mettre dans l’ambiance : Rattatat – Loud Pipes

Les yeux et les oreilles

Aujourd’hui ce sera un simple dessin sans histoire. Avec une petite musique tout de même : Alt+J – Tesselate. Rien que pour le plaisir des oreilles (parce que Alt+J ça fait tellement de bien !), et un peu des yeux aussi j’espère.

gwen-yawning